Comprendre les "Déjà Vus"

Qui n’a pas, au moins une fois dans sa vie, était confronté à un « déjà vu », c’est-à-dire à une situation que l’on pense avoir déjà vécue ? Quelle est exactement la raison de ce phénomène ?

La nuit, on rêve très souvent, mais on ne s’en rappelle pas toujours au réveil. Ou bien, on va s’en rappeler sur l’instant mais tout oublier la seconde d’après.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le côté « Négatif » utilise à son profit toute information qu’il souhaite. Il peut ainsi « collecter » de vous,  chaque évènement de votre vie, chaque pensée, chaque faiblesse. Tout est moyen pour Lui d’agir contre vous, y compris en essayant de modifier votre destinée à son profit. Sur un plan spirituel, on ne peut rien cacher de sa vie…

Ainsi, le fait de tout oublier permet de contrer ce côté Négatif et de permettre que tel évènement de votre vie puisse s’accomplir sans qu’il soit mis de barrage ou d’opposition. Atteindre un « déjà vu », c’est comme franchir une nouvelle étape de votre vie qui était prévue de s’accomplir.

Notre esprit, notre âme, voyage chaque nuit. On y voit son propre avenir mais on est contraint de tout oublier. Il en est ainsi…

Pour aller plus loin, sur le même principe, rêver d’une personne que l’on connaît ne signifie pas que c’est cette personne que l’on « voit » dans son rêve. Il n’est pas rare que le côté Négatif prenne l’apparence de personnes de votre entourage proche, toujours dans le même principe de vous tromper, de vous égarer, de vous atteindre.

Il en est de même sur les dangers du spiritisme. Non seulement, nul ne doit perturber le « sommeil » des morts, qu’ils nous soient proches ou non, mais le fait d’ « appeler » un défunt, ne signifie pas que ce sera bien Lui qui nous répondra même si tout en a l’apparence, et ce dans les moindres détails. Le monde Négatif, est le monde de la Tromperie. Combien il est aisé pour n’importe quelle entité de prendre l’apparence qu’elle souhaite…

Enfin, s’il m’arrive de donner parfois, lors d’une séance, des informations sur des défunts, il n’y a besoin d’aucun rituel particulier, si ce n’est d’une prise de contact entre moi et le défunt qui se fait sans artifice, juste avec mon esprit. Le Bien est naturel. Aucun rituel, aucun artifice, pour qui agit au nom du Bien. Et si, par hasard, vous tombez sur une personne qui vous dit qu’elle fait à la fois le Bien et le Mal, alors fuyez-là : Quand on ne fait que le Bien, il est non seulement inutile d’agir pour le Mal, mais une condition sine qua non est d’avoir choisi son camp et d’y rester. Celui ou celle qui ne sait pas sur quel pied danser est loin d’être du bon côté…

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau